Professionnels
dudomicilefr

Parcours des professionnels
de l'aide à domicile
en Nouvelle-Aquitaine

Recrutement

L’aide à domicile, un métier, des compétences

Form’3a, organisme de formation associatif a mis en place des tests de recrutement. Le but est de recruter des salariés aux savoir-être et savoir-faire adéquats afin qu’ils puissent proposer de meilleures prestations au domicile tout en prévenant les risques professionnels. Grâce à ces tests, des personnes non diplômées, au regard de leurs aptitudes et expériences personnelles, peuvent accéder à des emplois d’aide à domicile.

  • Les candidats complètent un questionnaire basé sur les connaissances minimales à avoir pour exercer le métier d’aide à domicile.
  • Si le résultat au questionnaire est satisfaisant, le candidat est convoqué à passer des tests complémentaires de mises en situation professionnelles dans un appartement pédagogique afin d’évaluer ses compétences techniques. (entretien du logement, du linge, aide à la personne, préparation des repas et aide à la toilette au sein d’un appartement pédagogique type logement traditionnel)
  • Les savoir-êtres sont vérifiés par l’intermédiaire d’une grille d’évaluation.
  • Si le candidat répond positivement à l’ensemble des évaluations, des ateliers de mises en situation sont effectués au sein de l’appartement pédagogique dans le cadre d’une démarche de prévention des risques et les candidats sont ainsi sensibilisés aux risques du métier.

Cette prestation de pré-recrutement est proposée aux différents services d’aide à domicile du département de la Haute-Vienne.

Objectifs

  • Evaluer les compétences techniques et les réactions de potentiels candidats face à des situations professionnelles auxquelles ils pourraient être confrontés.
  • Faciliter le recrutement, faire face aux difficultés de recrutement dans ce secteur

Résultats attendus

  • Des recrutements plus qualitatifs
  • Prise de conscience par les candidats de la réalité de ce métier
  • Une valorisation des métiers de l’aide à domicile
  • Une valorisation des acteurs de terrain qui effectuent les évaluations