Professionnels
dudomicilefr

Parcours des professionnels
de l'aide à domicile
en Nouvelle-Aquitaine

Recrutement

Recrutement et intégration dans l’emploi

Après l’entretien de recrutement, l’ADAPAC a développé différentes phases de rencontres permettant d’accompagner l’intégration dans l’emploi et le suivi des compétences des nouveaux salariés. Ainsi :

  • La formatrice-évaluatrice (ou une référente prévention désignée) réalise un accompagnement sur le terrain (= le tutorat) et complète, en concertation avec l’auxiliaire de vie, la fiche de suivi professionnel (recueil des compétences, des lacunes, des points à renforcer par le tutorat ou la formation, des souhaits d’évolution).
  • Elle organise également, une journée par mois, une session de formation collective pour les nouveaux embauchés.
  • Enfin, les nouveaux salariés sont reçus individuellement par la directrice dans un délai de deux mois pour échanger avec eux en insistant surtout sur l’organisation du service et sur le suivi des situations à domicile.
  • Dans un « appartement prévention » : des sessions individuelles et collectives, y compris en inter, sous forme de formations et d’ateliers sont organisés dans l’appartement pédagogique pour le personnel nécessitant un soutien aux pratiques plus ciblé (manutention, repas, animation, etc.).
  • Une équipe de référentes prévention spécialisées est constituée pour soutenir les temps de coordination et d’évaluation à domicile, avec les équipes d’auxiliaires de vie.

Objectifs

  • Accompagner l’intégration dans l’emploi et le suivi des compétences des nouveaux salariés : vérification de l’adaptation des compétences au poste de travail, respect des procédures et protocoles d’intervention, sécurisation des parcours et de pratiques professionnelles, adaptation progressive des usagers et des équipes d’intervention au personnel recruté.
  • Assurer un suivi de parcours garantissant le respect des principes de bientraitance et de prévention des risques à domicile.

Résultats attendus

  • Promotion des actions de prévention de perte d’autonomie et des Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles et de prévention des risques professionnels, renforcement de la coordination et du suivi qualitatif des accompagnements à domicile.
  • Valorisation du métier et motivation du personnel.